Le loc’h

Fin de journée en douceur qui me fait penser à cette réplique dans le film « Les Plages d’Agnès » d’Agnès Varda « Si on ouvrait les gens, on trouverait des paysages. Et moi, si on m’ouvrait on trouverait des plages. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s