Cérémonie d’entrée dans la citoyenneté

Je remercie très sincèrement nos jeunes citoyens de leur présence ici, aujourd’hui, et de leur démarche citoyenne. Sartre disait que le « Dés-espoir n’a rien de désespérant, c’est au contraire, une invitation pleine de joie à l’optimisme de l’action ». Et, j’ai pu constater joie et espoir en l’avenir avec nos primo-votants tout à l’heure.
Cette cérémonie citoyenne et républicaine est un moment particulièrement important et symbolique. En effet il s’agit d’un passage important où leur sont conférés les droits civiques d’élire et donc d’exprimer avec tout le poids que cela peut et doit représenter leur engagement citoyen dans une année cruciale.
Leur présence témoigne de leur volonté à participer à la vie républicaine de notre pays. A 18 ans, ils ont obtenu le droit d’exprimer leur voix et c’est un devoir moral qu’il appliqueront dès le mois prochain.
Nous leur avons remis le livret du citoyen qu’ils doivent s’approprier.
Notre devise républicaine, inscrite dans la Constitution « Liberté, Égalité, Fraternité », résume l’essentiel des valeurs de notre République.
La liberté, aspiration de la jeunesse qui doit permettre de s’exprimer et se choisir un avenir. La majorité chez le citoyen est l’expression d’une liberté emplie de responsabilité nouvelle.
L’égalité, nous rappelle que quelles que soient nos origines, couleur de notre peau, culture, condition sociale ou notre religion, nous sommes tous des citoyens d’un même État, égaux en droits, où les valeurs de la République s’exercent dans le cadre d’une démocratie laïque. La laïcité qui protège ceux qui croient et aussi ceux qui ne croient pas.
La fraternité enfin, qui doit nous rappeler notre devoir de solidarité, de partage, de respect, contre toutes formes d’individualisme, populisme ou de communautarisme qui nous menacent plus que jamais, nous et notre République. Fraternité, souvent oubliée mais pourtant emplie de nos valeurs humanistes.
Ces valeurs sont universelles et séculaires, ouvrant à la tolérance et au partage, elles garantissent le bien vivre-ensemble à Ploemeur comme partout en France.
Je suis attaché aux Droits et Devoirs. En effet, car l’un ne peut exister sans l’autre. Ils ont maintenant le droit de voter, et cette autonomie, cette responsabilité de choix leur est conférée l’année de leur majorité. Et, s’exprimer le jour du vote est un devoir.
« Le droit de vote, ce n’est pas l’expression d’une humeur, c’est une décision à l’égard de son pays, à l’égard de ses enfants » pour citer Jacques Chirac


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s