Cérémonie de prise de commandement de la nouvelle frégate multi-mission (FREMM) Bretagne

Embarquement ce matin pour une belle cérémonie de prise de commandement de la nouvelle frégate multi-mission (FREMM) Bretagne pour la Marine Nationale.
Moment d’émotion pour le fils de l’ancien commandant du cuirassé Bretagne coulé à Mers El-Kebir par l’attaque de la marine britannique le 3 juillet 1940 quelques jours avant la rédition française et les pleins pouvoirs au Maréchal Pétain. 997 marins, officiers et sous-officiers français périrent sur le cuirassé Bretagne.
La classe FREMM (FRégate Européenne Multi-Missions puis FREgate Multi-Missions) est une classe de frégates furtives de 2e génération développée et produite par Naval Group (ex DCNS), maître du programme pour la France, et Fincantieri pour l’Italie. La Marine nationale en armera huit (classe Aquitaine), la Marine italienne dix et la Marine royale marocaine et la Marine égyptienne une chacune.
Bon vent et bonne mer à la Bretagne !


14 juillet 2017, fête nationale 

Fête nationale 🇫🇷. Traditionnelle cérémonie au monument aux Morts de la Ville de Ploemeur en ce 14 juillet en présence de Ronan Loas, Maire de Ploemeur et Vice Président du Département du Morbihan, des élus, anciens combattants et représentants des associations patriotiques, de souvenir et de nombreux ploemeurois.
L’Amiral 5S Pierre-François Forissier, ancien chef d’Etat Major de la Marine Nationale, a remis à Guy Sinel, ploemeurois, la médaille de commandeur de l’Ordre National du Mérite.

Discours:

Le 14 juillet, c’est le jour de la fête nationale en France. C’est un jour de fête et de convivialité pour tous.
Mais c’est d’abord la commémoration d’un évènement qui rassemble tous les citoyens français autour de valeurs communes, celles qui fondent autour de valeurs séculaires notre République. Et c’est bien la République que nous mettons à l’honneur aujourd’hui.
La devise de la République française bien connue et présente sur le fronton de beaucoup de bâtiments publics, et en premier lieu les mairies, LIBERTE – EGALITE – FRATERNITE, est le socle des valeurs qui uni l’ensemble des Français.
La Liberté,
Celle voulu par les Lumières, celle qui permet à chaque Français de vivre comme il l’entend, de penser comme il le veut, de s’exprimer sans craindre des répercussions. Cette liberté, nous l’avons gagnée au prix du sang et des larmes en 1789, nous l’avons propagée en Europe et aux Amériques. Plusieurs fois elle a été menacée, plusieurs fois elle a été bafouée, mais à chaque fois nous l’avons récupérée.
Aujourd’hui, alors que l’obscurantisme essaie de gagner du terrain, réduisant à néant des populations et en attaquant d’autres sur leur sol, notre combat pour la liberté prend tout son sens. Nous devons au travers de cette commémoration saluer le travail exemplaire de la coalition internationale qui lutte sans relâche pour libérer des populations d’agresseurs mortifères qui par leur idéologie meurtrière n’hésitent pas à perpétuer d’infâmes exactions.
L’égalité,
L’article premier de la Constitution garantit que « Tous les citoyens naissent et demeurent libres et égaux en droit ». C’est pour chaque Français l’assurance que quoi qu’il fasse, il sera traité de la même manière que quiconque, et ce quelle que soit sa condition sociale, ses connaissances, son éducation ou ses ressources.
Il est important que notre société fasse preuve d’équité. C’est-à-dire qu’elle intègre de la justice, et notamment de la justice sociale dans son approche du citoyen. C’est à cette condition qu’on apportera de l’égalité des chances aux Français.
La France est une chance, chacun doit pouvoir se dépasser, réussir. La France sera une chance pour chacun, si chaque Français reçoit les mêmes atouts pour réussir. Cela passe par l’école de la République et par un accès à la culture pour tous, car sans culture nous ne sommes personne. Rappelons-nous que quand on a demandé à Winston Churchill de couper dans le budget des arts pour l’effort de guerre, il a répondu : « Alors pourquoi nous battons-nous ? »
La fraternité,
Le peuple français est un grand peuple. La France est forte par sa solidarité. Sur elle, reposent en grande partie les droits sociaux inscrits dans le préambule de notre Constitution. 
Jacques Chirac disait ceci en 2000, « La fraternité, quant à elle, est toujours fondée sur une relation de personne à personne. C’est une solidarité à taille humaine, une solidarité qui s’incarne. Un humanisme qui prend le visage d’hommes et de femmes allant aux devants des difficultés et des peines d’autres hommes et d’autres femmes. Un altruisme qui vient du sentiment autant que de la générosité. La fraternité, c’est aussi l’enrichissement du don, la joie d’aller vers les autres et le plaisir d’être ensemble. »
Par ces mots, le Président de la République extrayait l’essence même de notre Nation. L’histoire nous rappellera toujours nos engagements fondamentaux sur le respect des autres, la tolérance mutuelle, la liberté de conscience forgeant toujours notre idéal républicain.
Alors aujourd’hui, nous ne célébrons pas la prise de la Bastille, un moment où des Français ont dû combattre – par nécessité – d’autres Français.

Non, aujourd’hui nous célébrons la République, et à travers elle la liberté toujours éclatante de fraîcheur, d’audace et de créativité, l’égalité qui scelle le sentiment de justice entre les citoyens, et enfin la fraternité qui place la solidarité entre chacun d’entre nous comme le pilier du vivre-ensemble.
Vive la République, et vive la France !

SDIS56. Retour d’expérience de l’opération de sauvetage de l’équipage du fileyeur Izel Vor

Au centre de secours de Ploemeur pour un retour d’expérience sur l’opération de sauvetage de l’équipage de l’Izel Vor. Le patron pêcheur M Le Quintrec était présent. L’occasion d’adresser nos remerciements les plus sincères à tous les maillons de la chaine de sécurité, SDIS56, Dragon56, Gendarmerie Maritime, Marine Nationale, la SNSM et les agents de la Ville de Ploemeur.


Nouvelles missions, nouveaux équipements de la PM et présentation des ASVP

La sécurité et la tranquillité publique sont une attente très forte des Ploemeurois, mais également de nos nombreux visiteurs. C’est donc l’une de nos principales préoccupations. La municipalité a mis en place différents dispositifs visant à renforcer la surveillance publique, ainsi que la sécurité des biens et des personnes. 

  

Des équipes renforcées

Les différentes attaques terroristes perpétrées sur le sol français ces dernières années nous poussent aujourd’hui à davantage de prudence. L’Etat d’urgence en lui-même nous a obligés à sécuriser davantage l’ensemble de nos événements, qu’ils soient municipaux ou associatifs ce qui entraîne un surcoût humain et financier.

La Ville de Ploemeur compte dans ses effectifs une police municipale. Celle-ci est composée de 5 agents, renforcée de 4 agents saisonniers pendant la période estivale. Ces prochains agents de surveillance de la voie publique (ASVP) seront aussi des assistants temporaires de police municipale (ATPM) assermentés.

  

Une Police municipale mieux équipée

Les policiers municipaux, pour leur sécurité, sont aujourd’hui équipés de gilets pare-balle, de bâtons de défense ainsi que de matraques télescopiques. Les différents évènements qui se sont produits en France ces derniers temps ont en effet montré que les policiers étaient une cible prioritaire des terroristes. Ainsi, la décision a été prise de leur donner, en plus de tous ces équipements, de nouveaux moyens :

 

– Les policiers municipaux vont être équipés de pistolets 9 mm semi-automatique (SIG SAUER). La mairie a naturellement reçu l’accord du Préfet et des services du Ministère de l’Intérieur.

– Nos policiers municipaux ont déjà travaillé avec ses équipements au cours de leurs carrières dans la Police nationale et la Gendarmerie pour certains OPJ. Tous bénéficieront de formations et d’entraînements réguliers sur le maniement des armes à feu. Avec l’accroissement de leurs missions sur le terrain et le fait qu’ils sont souvent les premiers à arriver sur les lieux d’intervention, il est difficile d’imaginer qu’ils ne puissent pas disposer des mêmes moyens de défense que leurs collègues de la Police Nationale.

– De plus, nous allons donner la possibilité à nos policiers d’être encore plus réactifs en les équipant de motos tous terrains. Ils pourront ainsi être présent partout et patrouiller plus facilement sur les voies vertes ainsi que les voies vélos.