Maxicours. Nouvelle ressource numérique à l’espace culturel Passe Ouest de Ploemeur

A moins d’un mois du bac et du DNB, à l’approche de l’été pour les révisions des écoliers, nous lançons une nouvelle ressource numérique : Maxicours.

Cours, soutien scolaire, 20.000 fiches de cours, 4000 cours vidéos 700 illustrations animées, 2500 sujets corrigés et 100.000 exercices en ligne du CP à la terminale accessibles gratuitement à Ploemeur. Toutes les annales des examen et des filières du baccalauréat corrigées sont accessibles ! Profitez en, cette ressource n’existe dans aucune autre médiathèque aux alentours.


Espace culturel à la pointe des innovations et du numérique en Bretagne, nous avons présenté une nouvelle offre gratuite pour les moins de 14 ans et accessible pour les abonné.e.s de Passe Ouest en ligne ou sur place.


La diffusion des savoirs et l’aide à la révision, un axe majeur de la culture à Ploemeur en lien étroit avec le Service éducation de la Ville.
Une boîte à outils numérique accessibles sur le site de l’espace culturel Passe Ouest de Ploemeur : http://www.passe-ouest.fr

Commission de la recherche de l’Université de Bretagne Sud

Commission de la recherche de l’Université de Bretagne Sud. Outre l’évaluation des labos de recherche et bilans d’action de l’IRT Jules Verne nous avons validé les programmations CPER.
Le Conseil Départemental du Morbihan financera à nouveau 3 thèses cette année à hauteur de 50% soit 45k€ / th. l’autre moitié étant financée par une entreprise. Un projet en lien avec la cyber défense, un sur l’impression 3D et un sur l’hygiènation des déchets alimentaires.

20 ans de l’université de Bretagne Sud (discours)

Je représentais ce soir le Conseil Départemental en ma qualité de VP au développement économique et a l’innovation pour les 20 ans de l’université de Bretagne Sud. Retrouvez ici mon discours :  » Je suis ravi d’être présent ici ce soir avec pour ce moment important de la vie de l’UBS.
Le Président du Département du Morbihan, François Goulard, qui ne pouvait être présent aujourd’hui, m’a chargé de vous transmettre ses salutations. Ce que je fais volontiers.
20 ans ce n’est pas rien ! Si l’on dit que c’est un cap dans la vie d’un homme ou d’une femme, ça l’est tout autant pour cette université. Beaucoup de ceux qui la fréquentent aujourd’hui ont le même âge que l’entité qui les accueille.
En charge du développement économique et de l’innovation au Département, je sais que nous ne pourrions être à la pointe de certains secteurs si nous ne pouvions compter sur la présence de laboratoires de recherches sur le territoire. En plus d’être une chance, l’UBS dans le Morbihan est également une force.
Sur les sites de Vannes, Lorient et Pontivy, vous contribuez, et les collectivités également à vos côtés, à apporter un bagage solide aux étudiants pour leur préparer un avenir sans ombrage.
C’est là aussi la force des établissements du Morbihan, celui d’avoir un des meilleurs taux d’insertion professionnelle à la sortie des cursus. Cela participe naturellement à la forte attractivité de notre territoire. Beaucoup de nos étudiants sont eux même Morbihannais, mais nous attirons également par les parcours que vous proposez, des étudiants d’un peu partout.
La vie universitaire influe les villes où elles sont positionnées. L’intégration dans la vie locale de la vie universitaire est un enjeu majeur. Le rayonnement d’une université passe aussi par la vie culturelle qu’elle apporte et qu’elle créé. Nous le savons, les animations que porte l’UBS, sont un réel atout pour Vannes, Lorient, Pontivy et leurs environs. Et le Conseil départemental s’engage auprès de ces jeunes à vivre des expériences culturelles diversifiées en les aidant, par exemple, à la mobilité internationale.
Conscient de ces enjeux, le Département du Morbihan a soutenu la création et le développement de l’UBS, dans le cadre de partenariats pluriannuels ou de conventions d’objectifs autour de deux programmes principaux :
– Faire rayonner l’université dans tout le territoire morbihannais auprès des entreprises,

– Accompagner l’étudiant en lui proposant un environnement d’études de qualité.

Car oui en effet, les programmes de recherche de nos universités doivent être connectés à notre territoire. La recherche fondamentale est nécessaire (nous accordons des allocations doctorales), tout comme l’objectif de répondre aux besoins du territoire. C’est en ce sens que de nombreux programmes scientifiques sont menés sur nos différents campus. Le Département intervient en effet à faire rayonner l’UBS auprès des entreprises morbihannaises. Cela a l’avantage de mettre tous ces acteurs ensemble pour réaliser des projets innovants. Cela concoure aussi – j’en suis certain – à la bonne insertion professionnelle des étudiants.
Pour se faire, le Département s’appuie sur des outils de proximité dans lesquels nous nous impliquons, comme la plate-forme technologique PRODIABIO à Pontivy, ou encore le plateau technique COMPOSITIC à Ploemeur. Ces outils nous permettent d’être à la pointe de la recherche et de l’innovation dans le Morbihan.
Vos filières y concourent parallèlement. C’est pourquoi il est important de soutenir le pôle de cyber-sécurité, centre commun de gestion de crise cybernétique situé sur le site vannetais de l’ENSIBS. Les besoins des entreprises, mais aussi des organismes publics et de défense sont de plus en plus forts.
Le Département du Morbihan soutient l’UBS et continuera à le faire, avec notamment des programmes communs. Dans le cadre des contrats d’objectifs et de moyens, cinq ingénieurs transfert sont chargés de développer les échanges entre les entreprises et les laboratoires de recherche en lien avec nos clusters, dans les 5 domaines suivants :
– Nautisme et construction navale ;

– Electronique et TIC ;

– Efficacité énergétique ;

– Agroalimentaire et bioprocédés ;

– Electronique.
Vous l’aurez compris, le Département du Morbihan s’engage pour faire rayonner l’UBS sur l’ensemble du territoire, dans différents domaines et notamment auprès des entreprises. C’est je pense une des clés de la bonne insertion professionnelle des étudiants.
Alors au nom du Conseil départemental et de mes collègues élus, je souhaite un très joyeux anniversaire à l’UBS !
Je vous remercie.
«