AG des Retraités de la Gendarmerie (Discours)

Mesdames et Messieurs, 

C’est là, pour moi, un plaisir et un grand honneur que d’être avec vous aujourd’hui. Votre institution, dont chacun sait combien elle joue un rôle central dans la vie de la Nation ; il la rassemble dans toute ses composantes, partout où elle est représentée, c’est-à-dire, en réalité.

Je tiens au nom des Français à rendre hommage à la Gendarmerie, et à j’exprime leur attachement et leur reconnaissance aux femmes et aux hommes qui la composent et la font vivre quotidiennement. L’an passé a été marqué par un engagement des forces de l’ordre d’une très grande intensité, et ce sur l’ensemble du territoire national, un engagement sans relâche.

Comme chaque Français, je connais et je reconnais l’engagement, le professionnalisme et le dévouement absolu des gendarmes de France.

Je souhaite insister sur ce point : comme la République, la Gendarmerie nationale est une et indivisible, et c’est là ce qui fait sa très grande force.

Aussi, je suis très heureux de pouvoir m’adresser à vous aujourd’hui à lors de l’AG de l’UNPRG à Ploemeur afin de vous témoigner l’attachement de la République à ses gendarmes et ma reconnaissance pour l’action que vous menez au service de la protection des Français.

Je veux, avant toute chose, avoir une pensée particulière pour tous ceux de vos camarades qui ont perdu la vie ou ont été blessés en service au cours de l’année écoulée. Leur sacrifice nous oblige. C’est notre devoir que de perpétuer leur mémoire comme nous l’avons fait ensemble ce matin au Monument aux morts place des FFL et de nous montrer dignes de leur engagement.

La Gendarmerie a payé ces dernières années un très, un trop lourd tribut. 18 gendarmes ont perdu la vie, alors même qu’ils accomplissaient leurs missions. Je pense notamment à ce jour tragique du 23 décembre dernier, lors duquel quatre des vôtres ont été tués dans des circonstances dramatiques.

Alors que nos concitoyens se préparaient à fêter Noël, vos camarades comme l’ensemble des forces de sécurité Françaises veillaient. Ils étaient là, fidèles au poste et à leur mission. Fidèles à leur serment de protéger les Français en toutes circonstances. Fidèles à l’esprit et aux lois de la République. Leur disparition tragique, comme celle de leurs camarades disparus avant eux, nous rappelle les exigences et les risques qui s’attachent au métier que vous avez exercé, la difficulté quotidienne de l’exercice de vos missions et le dévouement total que suppose votre vocation.

 

En raison des sacrifices auxquels vous avez consenti pour garantir notre sécurité collective, nous vous devons soutien, reconnaissance et protection.

L’année 2016 aura été une année extrêmement lourde sur le plan opérationnel, pour les gendarmes comme pour les policiers. Cet engagement a été quotidien, sur tous les fronts, et parfois dans des circonstances très difficiles. Je pense bien sûr à la lutte contre le terrorisme et à la mise en œuvre de l’état d’urgence suite aux attentats qui ont touché la France comme nos voisins. J’ai une pensée par la même pour les collégiens de Ploemeur en voyage scolaire à Londres qui sont tous rentrés sains et saufs ce matin.

La Gendarmerie porte un modèle riche de plusieurs siècles d’expérience, un modèle de proximité qui tient compte de la diversité de nos territoires, je pense notamment aux zones rurales et périurbaines. Ploemeur a d’ailleurs été longtemps en zone gendarmerie. Un modèle de modernité aussi, qui sait s’adapter aux nouvelles contraintes, aux nouvelles menaces, aux nouvelles missions. Sa mobilisation totale et immédiate contre le terrorisme, dans tous les champs opérationnels, du renseignement à l’intervention, l’a démontré avec force.

Je peux enfin vous confirmer aux noms des élus locaux, l’attachement qui est le nôtre pour la Gendarmerie et pour les gendarmes en activité et en retraite. Cette confiance et ce dialogue sont au cœur de notre pacte républicain, au cœur de l’efficacité des services publics de la sécurité. Ils constituent l’objectif que chacun d’entre nous poursuit, chacun à sa place, chacun dans son rôle, car tous, nous sommes au service de la République et de ses valeurs, au service de l’État, au service de la France et des Français.

Marquée à nouveau par la menace du terrorisme, l’année 2017 mettra sans nul doute à l’épreuve notre sang-froid, notre cohésion et la capacité de résilience de notre société.

Certains joueront d’ailleurs cyniquement avec les peurs, d’autres tenteront de s’attaquer aux fondements de notre République : la tolérance, la fraternité, le respect du droit. Je connais la loyauté de la Gendarmerie, je connais son absolu respect des principes de notre démocratie et des valeurs de la République.

Dans ces périodes où ce qui nous unit est menacé, directement ou indirectement, il est primordial qu’une institution comme la gendarmerie poursuive son œuvre pour le bien commun et maintienne vivaces, comme c’est d’ailleurs le cas aujourd’hui, les valeurs de cohésion et de dévouement à la France qui sont les siennes.

Je vous remercie.

Telethon 2016

#telethon2016 Remise d’un chèque de 1000 euros pour la ville de Plœmeur, s’ajoute 952 euros de greenfees offerts par les 92 joueurs et près de 500 euros collectés sur place ! Encore un bel élan de solidarité !