COVID-19 : N’ajoutons pas une crise économique et sociale à la crise sanitaire

J’essaie, avec les élus et les services de la Ville de Ploemeur de répondre au mieux à toutes les sollicitations du matin au soir, sept jours sur sept depuis le début de la crise. Faciliter les dépôts de dossiers, obtenir des réponses, accélérer les procédures, trouver la bonne aide économique, le bon interlocuteur, ou encore des masques pour ceux qui en ont le plus besoin…
Nous sommes en lien permanent avec les Maires du Morbihan, une boucle Whatsapp a été mise en place permettant un contact immédiat entre élus locaux, le Préfet du Morbihan et ses services, l’éducation nationale, la DDCS, comme pour le Département du Morbihan. Nous travaillons en réseau dans la plus grande transparence, le respect de notre cadre juridique et institutionnel.
Enfin, vous le savez, nous faisons face à une triple urgence sanitaire, économique et sociale. Chefs d’entreprises, indépendants, commerçants, artisans, n’hésitez pas à nous faire remonter vos demandes, la CCI du Morbihan, la Région Bretagne se tiennent à votre disposition.
Nos artisans et nos indépendants pourront obtenir au mois d’avril l’aide de 1500€ mensuels, le taux nécessaire de perte du chiffre d’affaires (entre 2019 et 2020) passe à 50% contre 70% auparavant.
Cet été, voyageons en Bretagne, en France et soutenons nos producteurs et commerçants locaux. Nos bars, hôtels, restaurants, campings auront besoin de nous.
Soyons TOUS solidaires

COVID—19 et publics fragiles

Vous êtes nombreux à m’interroger sur les personnes fragiles, isolées, âgées ou démunies. L’attention a de la Ville de Ploemeur

a dès le début été tournée vers cette population afin de lui apporter les meilleurs soins possibles.

Le CCAS est en première ligne sur ce sujet.
Les personnes fragiles ont été recensées grâce aux informations des services d’accompagnement (aides à domicile et portage de repas) ainsi qu’aux inscriptions dans le cadre du plan canicule. Toute personne souhaitant se signaler ou signaler un proche peut contacter le CCAS par mail ou téléphone.
Le service de portage de repas a été élargi en fonction de la capacité maximale des équipes en place et répond à ce jour aux besoins recensés.
Un service de courses solidaires (médicaments, courses alimentaires, appels téléphoniques contre la solitude) a été organisé par le CCAS qui met en relation les personnes souhaitant en bénéficier avec des bénévoles volontaires. Le service est aujourd’hui rempli en partenariat avec les jeunes en service civique de l’association Unicités. Les réservistes de la réserve communale, des agents volontaires ou d’autres bénévoles pourront le cas échéant être mobilisés.
Chaque situation signalée fait l’objet d’un traitement individualisé pour répondre au mieux aux attentes.
La distribution de bons alimentaires se poursuit et un circuit dématérialisé a été mis en place avec Carrefour Market.
Le fonctionnement de la résidence Pierre et Marie Curie a été revu de manière à mettre en œuvre les mesures de distanciation sociale. L’ensemble des résidents prend désormais ses repas en chambre.
Chaque jour, la collectivité tente de répondre aux besoins des plus fragiles tout en informant l’ensemble des ploemeurois sur les mesures mises en place et en incitant au civisme.
Accueil téléphonique du CCAS 02 97 86 40 60 / toutes les infos sur www.ploemeur.com 
Soyons collectivement utiles, fraternels et humanistes. Merci à toutes et à tous

COVID–19 : marchés locaux

#Marchés. J’avais demandé une dérogation pour nos marchés locaux au Préfet du Morbihan. Nous obtenons une dérogation alternativement le lundi à Lomener puis la semaine suivante le mercredi Place Falquerho à Ploemeur.

Suite à l’annonce du premier ministre en date du 23 mars relative à l’interdiction des marchés de plein air et couvert et la possibilité de mise en oeuvre de dérogations accordées par le Préfet par voie d’arrêté, la Ville de Ploemeur a obtenu les dérogations suivantes :
– le marché du lundi matin à Lomener se tiendra 1 fois toutes les 2 semaines à compter du 6 avril (puis toutes les semaines impaires)
– le marché du mercredi au centre-ville se tiendra 1 fois toutes les 2 semaines à compter du 1er avril (puis toutes les semaines paires)

Le marché du dimanche n’a pas obtenu de dérogation. Il n’y aura donc pas de marché le dimanche à Ploemeur.
L’ espace de vente pour ambulants au Fort-Bloqué le vendredi se poursuit.

Ces mesures sont susceptibles d’évoluer

Interview de Ronan Loas sur Radio Balises 99,8 Fm

[La Confidienne] Vous pourrez ré-écouter mon interview sur Radio Balises demain à 8h sur le 99,8 Fm
 
« Notre invité de jour est Ronan Loas, maire de Ploemeur, on aborde, avec lui, la question de la légitimité de l’élection municipale 2020 et de la situation d’une commune comme Ploemeur dans la gestion de cette crise sanitaire. »
 
ou tout de suite sur https://radiobalises.com/music/confidienne-et-espace-public/

« ‪J’ai souhaité m’adresser directement à vous pour la première fois depuis le début de cette pandémie » Ronan Loas, Maire de Ploemeur

Chères Ploemeuroises, Chers Ploemeurois,

J’ai souhaité m’adresser directement à vous pour la première fois depuis le début de cette pandémie.

J’espère déjà que chacune et chacun d’entre vous allez bien et que vous avez des nouvelles de vos proche, et que vous restez bien chez vous, conformément aux consignes qui vous ont été données.

Depuis maintenant une semaine, notre pays, notre Ville, vivent quelque chose d’inédit avec cette période de confinement qui est absolument nécessaire pour aider les soignants qui sont en première ligne de manière à éviter la prolifération du virus et l’augmentation du nombre de malades se dirigeants vers l’Hopital ou ayant besoin de soins de réanimations.

 

 

Ce confinement, je mesure les difficultés qu’il peut représenter pour chacun d’entre vous, mais son respect strict et absolu est une nécessité.

Les forces de l’ordre veillent à ce que chacun respecte les règles qui ont été édictées par le Gouvernement. La police nationale verbalise ainsi ceux qui ne respectent pas ces consignes qui sont faites pour nos protéger collectivement.

Je vous rappelle dans le même esprit que les parcs, jardins, aires de jeux pour enfants, skatepark comme nos belles plages sont interdits et fermés jusqu’à nouvel ordre. Je compte sur votre civisme.

Dans ce contexte, la Commune de Ploemeur, comme toutes les collectivités, sont entièrement mobilisées à la fois pour assurer le respect des consignes et pour faire preuve d’exemplarité vis-à-vis de nos propres agents,           mais pour assurer la maintien du service public dans les conditions les meilleures possibles sur tout notre territoire pour tous les ploemeurois.

En l’Etat actuel, il n’y a pas de couvre-feu à Ploemeur. Je suis en lien permanent avec nos services, les services de l’Etat et avec le Préfet en particulier. Mais, une telle mesure n’aurait pas d’utilité immédiate à Ploemeur parceque le sujet, ce n’est pas le respect du confinement la nuit, c’est le respect du confinement strict tout au long de la journée par chacune et chacun.

Mesdames et Messieurs, 350 agents de la collectivité sont tous les jours à pied d’œuvre pour assurer le maintien des services indispensables. Avec des temps de calage, d’adaptation, nous nous coordonnons avec une cellule de crise communale tous les jours en visio conférence, mais en même temps, une attention toute particulière aux plus fragiles.

Les ploemeuroises et les ploemeurois les plus isolés sont connus de nos services et ont tous été appelés par les élus, par nos agents du CCAS au cours de ces dernières heures pour nous assurer qu’elles allaient bien.

Notre réserve citoyenne communale a été activée. Et, un réseau d’associations, de bénévoles, de jeunes en service civique, qui vient compléter le travail de nos agents du CCAS s’est assuré auprès de chacune d’entre elles, qu’elle ne manquait de rien.  Nous allons garder ce lien avec les plus isolés. A Ploemeur, nous ne laissons personne au bord de la route.

Nous avons renforcé notre service de portage de repas à domicile, d’excellents repas préparés par nos agents de la cuisine centrale, créé de nouvelles distributions alimentaires, de nouvelles solidarités, coordonnées, en liaison permanente et étroite avec les services de l’Etat.

Je vous appelle à prendre les quelques instants nécessaires de solidarité pour vous assurer que ceux qui sont autour de vous se portent bien : famille, amis, ou voisins. Cette période inédite, elle nécessite une attention inédite aux autres dans ce contexte où, nous le voyons, la maladie emporte d’abord les plus fragiles.

Mesdames, Messieurs, je voudrais adresser en votre nom à tous notre gratitude, nos remerciements et notre estime bien sûr aux 350 agents fonctionnaire de notre collectivité qui sont au quotidien, en train d’assurer ces services de proximité.

Mais transmettre aussi               à toutes les équipes soignantes notre immense gratitude et reconnaissance pour ce qu’ils font de manière à continuer à nous protéger, en première ligne face à ce virus.

En cette période inédite, nous sommes à vos côtés parce que la solidarité est plus que jamais notre bien commun.

À nos soignants qui se battent en première ligne. À tous ceux qui, routiers, caissières, vendeuses, artisans, commerçants, pêcheurs, ouvriers, enseignants, paysans, forces de l’ordre, services de secours continuent à travailler au contact. Nous vous sommes redevables.

Je voudrais aussi remercier tous les bénévoles qui, dans de nombreuses associations, maintiennent le lien, gardent le contact pour la distribution alimentaire, et permettent à Ploemeur de faire face avec le plus d’humanité, de responsabilité et de dignité possible.

Ce sont par vos efforts que le pays continue à vivre et s’alimenter.

Chères Ploemeuroises, chers Ploemeurois, le temps est à l’épreuve.

Celle du confinement. Mettons à profit chacun de ces moments pour passer du temps avec ceux que nous aimons, ou prendre des nouvelles de ceux qui sont loin.

Il y aura un après où nous aurons collectivement à inventer de nouvelles formes de solidarités, de fraternité dans cet esprit humaniste qui nous est chevillé au corps.

Il y aura un après où nous aurons collectivement à inventer de nouvelles formes d’activités, de proximité, mais pour l’instant, que chacun, en responsabilité, s’efforce de respecter les consignes qui sont données, c’est comme ça que nous serons plus utiles.

 

COVID-19 : La Ville de Ploemeur plus que jamais mobilisée

Suite au passage en stade 3, samedi 13 mars, la ville de Plœmeur a pris des mesures visant à limiter le regroupement de personnes et freiner la propagation du virus tout en maintenant les services publics essentiels. Depuis l’allocution présidentielle du 16 mars, ce sont désormais des mesures de confinement qui s’appliquent à nous tous.
En cette période de confinement, comment nous contacter :
L’ensemble des points d’accueil d’accès au public sont fermés, cependant un contact peut être pris par mail ou téléphone auprès de la mairie et du CCAS.
Nos numéros :
accueil mairie, 02 97 86 40 40
accueil CCAS : 02 97 86 40 60
une permanence état-civil est joignable au 02 97 86 40 48
Prenez soin de vous et des autres, vous pouvez compter sur vos élus et les agents de la ville de Plœmeur

La liste « Aimer Ploemeur » élue dès le 1er tour avec 60,4% des scrutins

Je tenais à remercier les 4.019 électeurs, soit presque 61 % des votes exprimés, qui dès le premier tour ont voulu témoigner, par leur vote, leur confiance en l’équipe « Aimer Ploemeur ». Ce résultat nous ravit et nous donne en même temps une très grande responsabilité.

Merci aussi à toutes celles et ceux, qui ont œuvré pour mieux nous faire connaître, qui ont cru en nous, qui nous ont adressé des témoignages de sympathie et d’encouragements pendant ces élections.

Nous n’oublierons pas pour autant tous ceux qui ont fait un autre choix. Nous serons les élus de toutes et tous, dans un esprit de respect, d’écoute et de tolérance. Mais sans opposition, il n’y a pas de démocratie. Nous accueillons donc au sein du Conseil Municipal des représentants de leurs listes et c’est très bien ainsi. Nous garantirons, leur droit d’expression, le mieux vivre ensemble commence aussi par le respect de chacun.

Ces élections s’achèvent et j’en retire pour ma part beaucoup de satisfaction. Tout d’abord celle d’avoir constituée une équipe unie, solidaire, motivée qui nous a portée vers la victoire. Sans ces 35 colistiers, rien n’aurait été possible, leur engagement a été total et c’est ma première fierté.

Dimanche dernier, vous avez décidé de nous faire confiance, de nous confier la gestion de la commune pour un mandat de six ans et nous devons garder à l’esprit que nous ne sommes là que pour une durée limitée. Nous ne devons pas vous décevoir.

Nous avons décidé ensemble de nous déclarer comme une « liste sans étiquette » pour le bien vivre de notre commune, et même si chacun doit garder ses convictions et ses idées, nous resterons une liste sans étiquette. Vous nous avez également élus pour cela. Les bonnes solutions pour Plœmeur n’ont pas de couleur politique !

Oui, il se passe quelque chose lorsque des femmes et des hommes, venus d’horizons différents pour ensemble, porter l’intérêt général, pour ensemble construire un beau projet, celui que Plœmeur, que les Ploemeurois méritent.

Oui, il se passe quelque chose, aujourd’hui, et je tenais très sincèrement à vous remercier, à les remercier tous.

Merci,

La campagne se termine aujourd’hui et elle a été un moment intense d’échanges autour de l’avenir de notre ville

Chères Plœmeuroises, chers Plœmeurois,

La campagne se termine aujourd’hui et elle a été un moment intense d’échanges autour de l’avenir de notre ville.

Vous avez été très nombreux à m’apporter vos encouragements et je vous en remercie. Le lien que nous avons tissé est solide, j’aime passionnément Plœmeur et me suis engagé à 200% ces 6 dernières années. Je compte sur vous dimanche 15 mars, je suis entouré d’une équipe formidable qui a pour point commun d’Aimer Ploemeur. Les bonnes idées pour notre commune n’ont pas de couleur politique.

La campagne s’achève donc dans des circonstances particulières qui touchent notre pays. Et j’ai préféré rester sur le pont, en Mairie, engagé pour le service public ces dernières semaines car le reste n’est finalement que bien futile eut égard au contexte.

Je suis mobilisé comme Maire de Plœmeur avec toutes les équipes de la Ville pour mettre en œuvre concrètement l’ensemble des mesures de préventions. Nous communiquerons dans la journée

#Coronavirus

Retour sur le grand meeting d’avant 1er tour

Chers amis,

Le 15 mars, vous aurez la responsabilité de désigner par un vote les femmes et les hommes qui mèneront, avec vous et pour vous, l’action municipale pour les six prochaines années.

Je suis intimement convaincu que c’est en affrontant la réalité, en tenant un discours de vérité et de pédagogie que nous gagnons la confiance de nos concitoyens, et c’est notre défi aujourd’hui comme ce l’était hier. En période électorale, comme hors période électorale. Avec Coronavirus ou sans coronavirus ☺

C’est le défi de tous les élus locaux, ça aurait dû être celui de toutes les candidates et candidats à cette élection. Les coups de butoirs démagogiques de celles et ceux qui n’ont rien à proposer pour Ploemeur, auraient pu entrainer un recroquevillement sur nous même, une fin du débat, cela a au contraire renforcé notre détermination.

Nous aimons notre ville, et les valeurs qu’elle incarne. Les Ploemeurois ont tous en commun un sentiment d’appartenance à un territoire si particulier, empreint de beauté, d’authenticité et de modernité… Qui envisage une seconde de stopper cette dynamique vertueuse ? Ce dynamisme et cette harmonie sont les antidotes les plus efficaces contre les dogmatismes, les conservatismes et les ruptures, trop souvent issus de la logique des appareils politiques.

Les bonnes solutions pour Plœmeur n’ont pas de couleur politique !

En 2014, je vous demandais pour Plœmeur : « Osons l’avenir ». Maintenant, nous devons poursuivre et amplifier ce que nous avons commencé. Vous connaissez ma volonté. Ainsi nous préservons l’harmonie pour rendre la vie quotidienne plus facile et relever les nouveaux défis, nombreux, pour vivre mieux, adapter les services publics à vos attentes qui évoluent, pour prendre soin de ceux qui en ont le plus besoin et de ceux que nous aimons.

Face à cela je sais l’énergie des ploemeurois. Elle peut nous conduire à donner le meilleur de nous-mêmes. C’est cette énergie qui est aujourd’hui le quotidien des centaines d‘associations et leurs bénévoles qui font le travail. Le travail de tenir notre société ensemble, qu’on parle culture, sport, solidarités… C’est cette énergie qui est aujourd’hui celle de nos agents communaux engagés pour le service public au quotidien.

Je tenais ce soir, à les assurer de tout mon soutien, respect et surtout de mes remerciements pour leur engagement total pour Ploemeur et ses habitants.
Car cette campagne ne devait pas être un combat contre quelqu’un, votre serviteur ici présent. Nous aurions dû vivre un débat positif et vertueux pour nous tous, pour l’intérêt général, pour nos enfants et les plus fragiles d’entre nous. Ce débat n’a pas eu lieu par la faute de celles et ceux qui ont choisi de faire campagne contre Ploemeur sans programme ni liste cohérente.

DSC_6177

Nous aimons notre ville, et les valeurs qu’elle incarne. Les Ploemeurois ont tous en commun un sentiment d’appartenance à un territoire si particulier, empreint de beauté, d’authenticité et de modernité… Qui envisage une seconde de stopper cette dynamique vertueuse ? Ce dynamisme et cette harmonie sont les antidotes les plus efficaces contre les dogmatismes, les conservatismes et les ruptures, trop souvent issus de la logique des appareils politiques.

Les bonnes solutions pour Plœmeur n’ont pas de couleur politique !

En 2014, je vous demandais pour Plœmeur : « Osons l’avenir ». Maintenant, nous devons poursuivre et amplifier ce que nous avons commencé. Vous connaissez ma volonté. Ainsi nous préservons l’harmonie pour rendre la vie quotidienne plus facile et relever les nouveaux défis, nombreux, pour vivre mieux, adapter les services publics à vos attentes qui évoluent, pour prendre soin de ceux qui en ont le plus besoin et de ceux que nous aimons.

Face à cela je sais l’énergie des ploemeurois. Elle peut nous conduire à donner le meilleur de nous-mêmes. C’est cette énergie qui est aujourd’hui le quotidien des centaines d‘associations et leurs bénévoles qui font le travail. Le travail de tenir notre société ensemble, qu’on parle culture, sport, solidarités… C’est cette énergie qui est aujourd’hui celle de nos agents communaux engagés pour le service public au quotidien.

Je tenais ce soir, à les assurer de tout mon soutien, respect et surtout de mes remerciements pour leur engagement total pour Ploemeur et ses habitants.
Car cette campagne ne devait pas être un combat contre quelqu’un, votre serviteur ici présent. Nous aurions dû vivre un débat positif et vertueux pour nous tous, pour l’intérêt général, pour nos enfants et les plus fragiles d’entre nous. Ce débat n’a pas eu lieu par la faute de celles et ceux qui ont choisi de faire campagne contre Ploemeur sans programme ni liste cohérente.

Nous avons souhaité faire une campagne innovante pour dépasser tout cela.
Cette innovation, celle d’une nouvelle démocratie locale, je ne pourrai la mener à bien qu’avec vous, car je crois très profondément que rien n’est jamais écrit. C‘est pourquoi je veux continuer à porter l’optimisme de la volonté. ET l’optimisme c’est d’Aimer Ploemeur, ensemble.

Dimanche, vous aurez le choix d’initier ces nouveaux progrès que nous devons réussir ensemble. La rupture est hasardeuse pour ce que nous aimons à Ploemeur. Plus qu’un défi c’est une opportunité qui nous est offerte. L’opportunité de continuer d’avancer.

La voie que nous devons emprunter pour faire réussir notre territoire, afin de continuer à bien y vivre, n’est pas cheminement solitaire mais un mouvement collectif avec les 34 visages qui m’accompagnent dans cette aventure.

Ils en sont tous le témoignage vivant ce soir.

DSC_6269

Il se passe quelque chose lorsque ce qui n’était il y a quelques mois ou années qu’une volonté folle nous réunisse durant cette campagne. Nous réunissons au sein de cette liste trois listes qui s’affrontaient en 2014.

Il se passe quelque chose lorsque des jeunes, que l’on dit si peu intéressés par la chose publique, s’inscrivent si massivement sur les listes électorales et apportent leurs idées au débat démocratique. Je remercie ici leurs représentants, Arthur, Vagtant, Mathieu et Ludovic. Parce qu’ils refusent que cette élection qui arrive se fasse sans eux avec des hommes et des femmes du passé. Pour certains déjà candidats alors que je n’étais pas né…

Il se passe quelque chose lorsque des femmes et des hommes, qui s’étaient parfois combattus ou qui ne croyaient plus dans l’action publique se retrouvent dans une même salle, pour penser, partager, vouloir agir ensemble et transformer Ploemeur.

Il se passe quelque chose lorsque tant de nos concitoyens, déçus par la politique, expriment un intérêt, une attente, une espérance. Parce qu’ils sentent la sincérité de notre liste.

Oui, il se passe quelque chose lorsque des femmes et des hommes, venus d’horizons différents, s’engagent non pas pour s’encarter dans un parti, non pas pour défendre leurs intérêts ou ressasser de vieilles rancœurs ☺ mais pour ensemble, porter l’intérêt général, pour ensemble construire un beau projet, celui que Ploemeur, que les ploemeurois méritent.

Oui, il se passe quelque chose, aujourd’hui, et je tenais très sincèrement à vous remercier, à les remercier tous.

Et ce qu’il se passe, c’est que nous aimons Ploemeur, tout simplement. Ce n’est pas une révolution. Ce n’est pas le grand soir. Aimer Ploemeur, c’est ce que nous allons conduire. Non pas sur des clivages anciens, mais bien par une refondation, une refondation qui dépasse ce qui nous avait bloqué pour construire ensemble.

Pour cela, nous avons dû construire un programme et une équipe en libérant toutes les énergies, en libérant les énergies citoyennes qui irriguent Ploemeur, chez chacune et chacun d’entre nous.

DSC_6206

Nous avons une responsabilité, une responsabilité collective : poursuivre le travail engagé à votre service avec le programme que je viens de vous détailler.

Nous avons un devoir : continuer à rassembler celles et ceux qui aiment Plœmeur. Parce qu’il nous faudra innover en permanence pour relever ensemble un grand nombre de défis majeurs : l’urgence climatique, la place de la nature en ville, la construction de logements diversifiés et moins chers, l’avenir de notre cœur de ville, de nos entreprises, de nos commerces et de nos associations.

Voter « Aimer Plœmeur », c’est voter pour toutes celles et tous ceux qui veulent l’harmonie d’une ville tournée vers l’avenir.

Aimer Plœmeur est bien ce qui nous rassemble !

Je tiens à vous assurer que notre action sera, en tout temps et en toutes circonstances, animée par la volonté de répondre, avec humanisme et sens de l’intérêt général, à vos questions quotidiennes et au développement de notre commune.

Nous vous donnons donc rendez-vous dimanche 15 mars, coronavirus ou pas coronavirus, pour initier ces nouveaux progrès que nous devons réussir ensemble, et nous avons besoin de vous tous !

Vive Ploemeur, Vive la République et vive la France !

Comment faire une procuration ?

Êtes-vous inscrits sur les listes électorales ?

Pour pouvoir voter aux élections municipales les 15 et 22 mars 2020, il faut être inscrit sur les listes électorales de la Ville de Plœmeur.

Pour vérifier votre inscription sur la liste électorale vous pouvez vous rendre sur le site officiel de l’administration française : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/services-en-ligne-et-formulaires/ISE 

Vous serez absent le 15 et/ou le 22 mars ? Mettez en place une procuration !

La demande de procuration peut être faite jusqu’à la veille du scrutin, mais il n’est alors pas assuré que la mairie ait reçu votre demande. Il est donc conseillé de s’y prendre dès aujourd’hui.

La procuration peut être établie pour le premier tour, le second tour, ou les deux tours. Elle est valable un an mais peut être annulée à tout moment.

Comment établir une procuration ?

Vous pouvez établir une procuration :

➜ au tribunal d’instance

Rue de la Villeneuve – Centre d’affaire de la découverte
Bâtiment 4
56100 LORIENT

Téléphone : 02 97 88 28 00

➜ au commissariat de police

Horaires de la Police Nationale à Ploemeur (8 place de l’Église) les :

▪ lundis de 9h30 à 12h30
▪ mercredis de 13h45 à 17h
▪ jeudis de 14h15 à 17h30

Hors de ces horaires, se rendre au commissariat de Lorient.

 

Il vous sera alors demandé de compléter un formulaire de procuration en vous munissant de votre pièce d’identité.

Le jour du vote, la personne à qui vous souhaitez donner votre procuration, le mandataire, aura également besoin de se munir de sa carte d’identité.

Nous vous invitons à prendre contact dès à présent avec votre mandataire, qui doit également être inscrit sur les listes électorales de la Ville de Plœmeur, pour lui indiquer dans quel bureau de vote il doit se rendre le jour du scrutin.

Vous n’avez pas de mandataire ? Contactez-nous !

Envoyez-nous un mail à l’adresse : contact@ronanloas.com, ou passez à la permanence de campagne à l’Hôtel les Astéries, place des FFL (ouvert au public les mercredi, samedi et dimanche matin), et nous vous mettrons en relation avec un mandataire volontaire !