AMPM. Congrès des Maire du Morbihan 2017

Congrès des Maires du Morbihan, expression collective d’une inquiétude sur la pérennité communale et la confiance avec l’Etat.
L’association des Maires du Morbihan doit être un lieu de concertation et de mutualisation de nos forces pour peser dans des décisions prises souvent loin de nos mairies. Il ne s’agit pas de s’organiser pour être une force de contestation, mais bien comme une force de proposition.
Je souhaite que notre association interpelle dès que ce sera nécessaire nos parlementaires ou bien le Gouvernement pour défendre le Morbihan, et la vitalité de nos communes. Plus nous serons unis dans une ambition commune pour notre territoire, plus notre avis comptera.
L’association des Maires doit être un lieu où chaque Maire doit y trouver sa place. Un lieu où il se sentira écouté et accompagné. Je souhaite que nous puissions organiser d’avantage de rencontres, de temps d’échange et de formation pour les élus. Notre association doit démontrer sa valeur ajoutée, condition sine qua non pour que les élus s’y investissent.
Rendez vous au congrès des Maires de France

Ploemeur 2030. Futur centre technique municipal à Kerdroual 

Les travaux du futur centre technique municipal à Kerdroual avancent, futur pôle d’aménagement du patrimoine et de notre territoire. L’objectif est l’amélioration, le gain d’efficience du service public et une meilleure qualité de travail de nos agents municipaux.
Le déménagement du CTM permettra le réaménagement du centre-ville en libérant 20.000 m² à horizon été 2019 et le lancement du nouveau quartier Armorique.

La cuisine centrale de Ploemeur rejoindra dans un second temps le CTM sur ce site.


#Ploemeur2030

Mise en liquidation d’Aquastream, réaction de Ronan Loas

J’ai appris par voie de presse la fermeture de l’entreprise ploemeuroise Aquastream dont les murs appartiennent à Lorient agglomération.

Je ne peux qu’exprimer ma déception de voir disparaître une entreprise innovante de la filière halieutique, qui représente plusieurs emplois sur Ploemeur.

Au cours de l’été 2016, lors d’un échange avec la directrice, j’ai pris connaissance des difficultés de l’entreprise qui espérait alors se relever. Je me suis fendu d’un courrier au Président de l’agglomération le 6 juin dernier pour connaitre les dispositions que l’intercommunalité pouvait prendre pour venir en aide à Aquastream, notamment concernant le montant du loyer fixé, et l’accompagnement qu’elle pourrait apporter à cette entreprise.

Dans sa réponse du 29 juin, son Président m’a informé avoir pris des mesures avec l’entreprise pour réduire le loyer. Il a également chargé Audelor de les accompagner pour nouer de nouveaux partenariats en créant, notamment, une plaquette de présentation de leur activité. Ces actions auraient alors « permis d’établir une cinquantaine de contacts qui avaient besoin d’une période de réflexion avant de s’engager contractuellement ». Cet été, selon ce courrier du 29 juin, les signaux semblaient être au vert.

Suite aux déclarations du Vice-président au développement économique, j’espère sincèrement que le nécessaire sera fait pour que ne disparaisse pas cette filière d’excellence présente sur Ploemeur. Il faudra être vigilant à ce que les salariés qui vont se retrouver sans travail trouvent rapidement une solution avec un éventuel repreneur.

Je resterais très attentif aux suites données à ce dossier, notamment pour ce qui est d’une future reprise du site par une entreprise compétente et volontaire pour développer la recherche et la production d’alevins et de produits d’aquaculture. J’espère – contrairement à la gestion de ce dossier qui a manqué de transparence et d’implication de Lorient agglomération – être associé aux futures décisions.

CAUE56. Concours de la Maison du Morbihan 

Le Prix 2017 de la Maison du Morbihan organisé par le CAUE56″ se réunissait aujourd’hui en jury. Échanges sur l’architecture, l’eco-conception, l’insertion environnementale. Des projets neufs, des réhabilitations, des extensions pour tous les budgets sont étudiés par un jury pluridisciplinaire que je présidais pour la première fois.
Au travers du « PRIX DES MAISONS DU MORBIHAN », lancé en 2012, le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement du Morbihan (CAUE) souhaite promouvoir de nouvelles formes d’habitat, ce vers quoi notre société doit tendre aujourd’hui dans l’urgence, au regard des problématiques posées bien réelles qui touchent tout particulièrement notre département :

– Coût élevé du foncier constructible

– Augmentation constante du coûts des déplacements entre lieux de vie et de travail

– Fragilité économique croissante des ménages

– Augmentation constante de l’espace urbanisé au détriment de l’espace agricole

– Lotissements qui marquent et banalisent désormais les paysages en réduisant l’attractivité du territoire

– Support du développement pérenne d’une économie

Ploemeur. Débat sur TebeSud

Chaque mois, la rédaction de TébéSud, en partenariat avec la rédaction du Le Mensuel Du Morbihan vous propose un débat autour des grands projets des communes morbihannaises. Le maire et ses opposants sont invités à débattre autour de ces projets.
Je vous invite à regarder le débat dont je salue la qualité des échanges concernant la Ville de Ploemeur en replay via le lien : http://www.tebesud.bzh/replay/369-le-debat-ploemeur/13280329


http://www.tebesud.bzh/player.php?idprogramme=13280329&autoplay=false

Alexis Jaffrézic a rendu les Armes

Homme engagé dans tous les combats de la vie sociétale, le ploemeurois Alexis Jaffrézic n’a pu résister à son dernier combat contre la maladie. Âgé de 93 ans, il a abdiqué ce mercredi 13 septembre, à 20 h 40. Retrouvez ci dessous mon discours, prononcé ce matin en l’Eglise Saint-Pierre.

Mesdames, Messieurs,

Le combat de l’injustice, Alexis Jaffrézic l’a mené dès sa naissance à Névez (Finistère). Combat de la vie que son père, marin pêcheur, lui inculquera à force de travail, de conviction et de valeurs humaines. Au cours de la seconde guerre mondiale, Alexis Jaffrézic est apprenti à la base des sous-marins de Lorient.

Dès 1789, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen énonce solennellement les droits naturels, inaliénables et sacrés de l’homme. Texte à caractère universel et intemporel, elle concrétise les idéaux politiques du siècle des Lumières. Dans les événements sombres de notre Histoire, quand notre pays connut l’envahissement, le joug de l’occupation, l’humiliation de la défaite, résister pour Alexis Jaffrézic fut justement l’expression d’une volonté, celle de défendre ces droits imprescriptibles.

Apprenti à la base des sous-marins de Lorient, Alexis Jaffrézic en profite pour saboter les machines-outils mais il est découvert par un collaborateur. Emprisonné à Vannes, l’ingénieur général Jacques Stosskopf, dont la base des sous-marins porte le nom, le fera libérer, arguant un dysfonctionnement de la machine. « L’ingénieur Stosskopf m’a sauvé ! » témoignait-il.

Ainsi libre, Alexis Jaffrézic rejoint le maquis de Saint Marcel (Morbihan) accompagné de son frère, Ernest et avec la bénédiction de leur père. Au cours d’un contact avec l’ennemi, il reçoit un éclat d’obus dans la tempe duquel il ne s’en séparera jamais.

Il est classé Grand Invalide de Guerre et rejoint activement l’association des Gueules Cassées dont il est délégué régional pendant de longues années. Il y défendra utilement les intérêts des blessés au combat.

La résistance préparera la libération et engagera par le Conseil National de la Résistance l’élaboration des textes qui fonderont la reconstruction et la nouvelle République.

Ces principes figurent dans le préambule de la constitution de 1946 et préfigureront les grandes réformes (le droit au travail, la sécurité sociale). « Le peuple français réaffirme solennellement les droits et libertés de l’homme et du citoyen consacrés par la déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 et les principes fondamentaux reconnus par les lois de la République. »

À l’issue du conflit mondial, il réintègre l’arsenal de Lorient et poursuit logiquement son engagement sociétal, syndical et associatif. Militant invétéré, il participe à la création du parti socialiste aux côtés, notamment, de Pierre Mauroy, d’Yves Allainmat et de Jean-Yves Le Drian. Parallèlement, il est membre actif du syndicat FO et est appelé pour créer la maison des jeunes de Lorient puis la maison de retraite de Kervénanec pour lesquelles il donne toute son énergie au bien-être de son Prochain. Remarqué par l’association Léo Lagrange, il crée le site de Kerdroual à Ploemeur et en profite pour faire prospérer le jumelage entre Lorient et la ville allemande de Ludwigshafen voulant ainsi effacer les affres de sa jeunesse.

Au fil du temps et des aléas de la vie, Alexis Jaffrézic s’est peu à peu retiré de ses activités associatives, syndicales et politiques mais la signature philosophique de cet humaniste demeurera dans la mémoire de ce qu’il a eu loisir de créer et de ceux qui ont eu la chance et l’honneur de partager son sens de la vie.

Je rends hommage aujourd’hui en l’Eglise Saint-Pierre et au nom de la Ville de Ploemeur et de ses citoyens à un de nos derniers résistants et réfractaires ploemeurois.

L’esprit de la Résistance c’est aussi la confiance dans l’avenir comme l’a exprimé l’engagement d’Alexis Jaffrézic. Nous vivons, grâce à nos aînés, libres et en paix. Jeunes d’aujourd’hui, c’est un message d’espoir qui vous est légué. Malgré les doutes, les difficultés, il faut toujours croire en l’avenir. Je terminerai en citant Périclès “Il n’est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage.”

Je vous remercie.