Les Physalies, élégantes mais extrêmement dangereuses ⚠️

Ces animaux vivent normalement dans les eaux chaudes des régions tropicales et subtropicales mais n’ont aucun moyen de contrôler leur route. Alors, transportées au gré des vents et des courants, elles peuvent venir s’échouer sur les plages d’Europe.
L’arrivée de physalies est peut-être liée à un réchauffement des eaux ou des épisodes de vent et de courants particuliers (Ouragan Ophélia). La disparition des tortues caouannes, leur prédateur principal, n’y est certainement pas non plus pour rien.
Même mortes, échouées et à moitié sèches, les physalies sont dangereuses. Environ 10% des piqûres présentent des signes de gravité : perte de connaissance, gêne respiratoire, douleurs abdominales ou thoraciques, vomissements, tachycardie, hypertension artérielle ou crampes musculaires.
Il ne faut donc pas y toucher, mais signaler leur présence aux Services Techniques de la Ville de Ploemeur qui assurent depuis hier leur enlèvement sur nos belles plages.
En cas d’envenimement, l’Agence régionale de santé (ARS) conseille de ne pas frotter la peau directement avec la main, mais de retirer les tentacules en rinçant la peau à l’eau de mer, en appliquant de la mousse à raser ou à défaut du sable sec, puis en les décollant avec un carton rigide.
Aucun problème signalé mais je vous conseille néanmoins d’être vigilant sur les plages…

Le Fort-Bloqué. Dégazage en Mer ayant provoqué l’arrivée de boulettes de mazout sur les plages ploemeuroises

‪Boulettes de mazout souillant nos plages à cause du dégazage d’un navire au large. À quand la création d’un crime contre l’environnement ! #Écocide‬
Les plages de Ville de Ploemeur et Ville de Guidel sont touchées. Je fais un point avec la Direction Départementale des Territoires et de la Mer / Préfet du Morbihan en début d’après midi.
Les plages du Fort-Bloqué, des Kaolins, et du Perello semblent être les seules touchées pour le moment. L’agence régionale de santé (ARS) ne relève aucun danger pour la santé.